Paul Turner

ligne bleu

Paul Turner est né en 1968 en Angleterre.

A l’âge de 15 ans, Paul Turner a commencé par jouer de la guitare. C’est son prof de guitare qui l’a incité à monter un groupe.

A cette occasion il passe à la basse et très vite, il commence à donner des concerts.

A cette époque, Paul habitait sur l’’île de Man qui est une destination touristique très active avec des hôtels, des casinos et donc l’occasion d’entendre pas mal de bassistes de haut niveau.

Tous ces Bassistes lui donnaient des tuyaux ou lui conseillaient des méthodes.

Plus tard, à l’âge de 21 ans, il part s’installer chez un ami Bassiste en l’Angleterre.

Il commence par remplacer son ami Bassiste à chaque fois que ce dernier n’était pas disponible.

Cette période a été très formateur, car il a joué dans tous les styles possibles : du Jazz avec le Real Book, du Blues à partir de grilles d’accords, de la Pop avec de simples cassettes, …

Paul jouait six soirs par semaine à l’âge de 15 ans et a accumulé des sessions avec plus de 70 artistes.

Il entre dans un circuit Pop en accompagnant : Take That, Annie Lennox, Omar, Kylie Minogue, Tom Jones, Bryan Ferry, Tina Turner, George Michael, …

ligne bleu
Jamiroquai
Jamiroquai

Paul Turner rejoint Jamiroquai en 2005 pour remplacer Nick Fyffe, parti en 2003.

Quand Paul enregistre ses pistes de Basse pour le groupe seuls Matt et Jay sont présent dans le studio.

 Avec Jamiroquai les lignes de Basse doivent se construire avec un certain élan. 

Souvent, Jay lui dira «Tu sais le genre de chose à faire sur cette chanson …» et le laisse continuer.

En studio, il n’y a pas de copier-coller. Paul joue les morceaux du début à la fin de façon à bien faire ressentir et entendre l’ambiance et l’esprit des grooves.

Paul Turner

« Jay m’encourage. Il m’a toujours dit : « fais ton truc ! »

Quand il ne joue pas avec Jamiroquai qui reste sa priorité, Il joue dans le groupe Brother Strut dans lequel il joue de façon plus traditionnelle … un peu à la façon James Brown.

ligne bleu
Influences

Le premier Bassiste qui a énormément inspiré Paul est Andy Fraser.

Il aime également : Jack Bruce et John Paul Jones

Puis plus tard il devient un fan inconditionnel du Bassiste de Chic : Bernard Edwards

En ce qui concerne la technique de jeu en slap, Larry Graham reste son modèle absolu.

ligne bleu
Matos

Paul Turner a joué sur de nombreuses Basses de marques différentes.

Warwick Thumb, Warwick Streamer.

Music Man Stingray 5, Alleva Coppollo, AV BP5 (luthier de République Tchèque) Fodera NYC,

En parallèle, il a toujours ses Fender Jazz Bass 1966 et Precision 1963

Mais Il utilise surtout les basses du luthier finlandais Tom Stenback, qui selon lui a réussi à faire sonner une cinq cordes comme une quatre !

Il aime les sons de basse cleans, mais son intérêt pour le style funk l’amène également à apprécier les basses synthés à la Stevie Wonder.

Ses effets : Envelope Filter, Fuzz, Mutron, Octaver… Pour l’Envelope Filter j’ai une pédale Doom fabriquée par 3 Leaf Audio, …

A noter qu’il n’utilise aucun compresseur. il gère les attaques aux doigts pour modeler le son.

A propos des effets :

«J’aime vraiment jouer avec les effets. J’ai tellement de façons de les mélanger. J’ai trois Mu-Trons vintage, mais je les utilisent plus parce que j’ai découvert les pédales Wonderlove.  J’utilise aussi une pédale 3Leaf Doom, qui est une belle fuzz chaude. »

Mais au final, c’est le son de la basse sans aucun effet qui prédomine.

Basse en Ligne sur Youtube

5 réflexions sur “Paul Turner

  • 30 septembre 2020 à 21 h 20 min
    Permalien

    Pour un novice comme moi encore une découverte ! Quel rythme magnifique merci Pierre qui roule n’attrape pas mousses 😉 A+

    Répondre
  • 19 septembre 2020 à 12 h 53 min
    Permalien

    Salut
    Trés bon bassiste ce Paul Turner mais mon préféré reste Stuart Zender!!

    Répondre
  • 18 septembre 2020 à 19 h 04 min
    Permalien

    J’ajoute que ces probablement Stuart Zender qui m’à fait le plus apprécier Jamiroquoi

    Répondre
    • 18 septembre 2020 à 19 h 05 min
      Permalien

      Pareil ! Ces lignes de Basse sont des petites pépites 😉

      Répondre
  • 18 septembre 2020 à 19 h 01 min
    Permalien

    Un super bassiste que j’ai eu l’occasion de voir à Strasbourg, bon zicos.
    Malheureusement le maître de cérémonie n’était pas à la hauteur de son talent !
    ça arrive des concerts moyens, mais je reste fan
    Il est bien ton article comme d’habitude on apprends des choses 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *