Le « Bon Timing » pour vos Sessions de Basse

« Il ne faut pas travailler plus longtemps pour être plus productif, mais travailler mieux et faire des pauses »

 

Voulez-vous devenir la meilleure version Bassiste de vous-même ?

Dans cet article je partage avec vous un contenu à forte valeur ! Je vous donne une clé qui va vous permettre de progresser d’une façon incroyable !

Vous allez découvrir ici une technique qui va vous permettre de booster votre efficacité d’apprentissage lors de vos sessions de travail à la basse.

Avec cette technique vous allez mieux gérer votre apprentissage de l’instrument pour être plus productif.

Vous multiplierez  minimum par 2 votre vitesse d’apprentissage.

Vous aurez l’impression de ne plus travailler mais plutôt de vous reposer tout le temps alors qu’en réalité vous serez beaucoup plus efficace, en étant beaucoup plus rapide.

Vous pouvez utiliser ce qui suit, quelque soit votre niveau instrumental, et quelque soit votre instrument.

 

De quoi s’agit-il ?

Cette technique repose sur le principe suivant :

Pour un instrumentiste le temps d’apprentissage instrumental assimilable par le cerveau est de 2 minutes.

 

! 2 minutes !

Au-delà de ces deux minutes le cerveau force, et va en quelque sorte s’épuiser, vous perdez ainsi beaucoup de temps. Quand vous travaillez votre instrument il faut donc penser à reposer régulièrement votre cerveau.

 

Un temps d’assimilation suivi d’ un temps de repos

Pour appliquer ce principe, vous allez lors de vos sessions de travail, alterner un temps précis durant lequel vous travaillerez votre exercice, ligne de basse, … avec un temps de repos qui lui aussi aura également un timing précis.

 

Le Tableau Magique !

bon timing

 

Comment appliquez cette technique sur une séquence complète

Munissez-vous d’un chronomètre avec un compte à rebours.

Ou encore mieux, utilisez le chronomètre vidéo en ligne « Bon Timing » de Basse en Ligne : ici

 

  • Lors des temps d‘assimilation il faut accorder toute votre attention uniquement à l’exercice en cours.
  • Sur les temps de repos il faut détourner votre attention de l’exercice.

Travaillez très très très … très lentement ! J’insiste, il faut vraiment comprendre et respecter cette règle. C’est impératif pour que le cerveau puisse enregistrer proprement toutes les informations. Si vous êtes capable de jouer l’exercice à très basse vitesse vous pourrez ensuite le jouer facilement à très haute vitesse.

 

Si au bout de deux minutes l’exercice n’est pas acquis, tout le temps que vous passerez au-delà des deux minutes sera comme vous le savez maintenant du temps de perdu. Dans ce cas il faut réduire la difficulté de l’exercice en jouant plus lentement afin que le cerveau puisse avoir le temps d’assimiler correctement l’exercice sans forcer. Progressez de cette façon jusqu’à jouer le tempo final.

 

Pour une pratique quotidienne facile, utilisez  le « Bon Timing » de Basse en Ligne !

Procurez-vous la vidéo « Bon Timing » de Basse en ligne !
  • Elle permet de lancer une séquence complète sans avoir à arrêter et relancer un chronomètre.
  • Vous restez ainsi totalement concentré puisque le timing est en pilote automatique.
  • La vidéo « Bon Timing » est un outil disponible et utilisable en ligne.
  • Une séquence complète dure 25 minutes (18 minutes de jeu / 7 minutes de pause).
  • Vous pouvez enchaîner plusieurs séquences.
  • Accès en durée illimitée

 

 

Cliquez ici pour accéder au chronomètre vidéo « Bon Timing »

 

Idéal pour vos sessions de travail instrumental !

2 exemples de séquences :

Exemple 1 :  L’instrumentiste à choisi de travailler 2 exercices sur une séquence.

Exemple 2 :  L’instrumentiste à choisi de travailler 1 riff sur une séquence complète. Vous pouvez remarquer qu’il a rejoué le riff deux fois à 70 Bpm, dans l’ hypothèse que ce tempo est sa limite actuelle. Une fois à l’aise à 70 Bpm il ajoute juste 2 Bpm.

EXEMPLE 1

EXEMPLE 2

 

Une séquence complète dure 25 minutes (18 minutes de jeu/ 7 minutes de pause).

Vous pouvez enchainer plusieurs séquences.

Testez ce timing au minimum sur une semaine pour pouvoir obtenir les premiers résultats. Laissez un commentaire sous cet article pour partager votre expérience.

Si vous appliquez tous les conseils de ce document et travaillez régulièrement, votre niveau instrumental va passer au niveau supérieur en très peu de temps. Bon timing à vous !

 

Article en lien à lire également sur Basse en Ligne : 8 principes pour améliorer vos sessions de travail

 

Ils ont testé la technique du Bon Timing :

«Au top cette méthode !  Le Because of  You de Skunk Anansie est mémorisé et en place. J’ai travaillé toutes les différentes parties avec cette méthode. Je l’ai appliqué, aussi, sur des parties d’autres morceaux qui me posaient quelques problèmes et réglé avec 1 séance de 25 min par jour pendant deux jours. J’applique aussi cette méthode aux exercices que je fait lors de ma séance quotidienne (environ 1h30 / 2h) et c’est super efficace. Merci Basse en ligne ! »  Sébastien

 

« Bonjour à tous, je teste la technique du Bon Timing et je ne peux que constater que ça marche. Je vois surtout la progression le lendemain car tout est bien assimilé. Je ne suis pas habitué à faire autant de pauses, et pourtant ma progression est bien plus flagrante qu’avant. Je vais garder cette technique pour continuer à évolué à la basse. » Eric
« Bonjour ! Pour moi le travail avec Bon Timing,  je l’ai fait sur dark nécessites des red hot… Morceau complet, slap, arpèges, rythme, timing, tout y est … Le résultat est  très intéressant car la concentration est automatique. Dorénavant,  j’utilise cette méthode pour tous mes nouveaux morceaux. » Olivier
« Hello! Hier premier essai du « Bon Timing » avec chrono et métronome. Une seule séquence.
Aujourd’hui, acquisition de la vidéo du « Bon Timing ». Pas de chrono à gérer, c’est mieux !  Cycle de 3 séquences.
Objectif : être en place rythmiquement (garder la rigueur métronomique). Premier ressenti: 2 min cela peut paraitre long à basse vitesse du métronome (départ à 50 bpm). Mais cela permet de bien compter (1et2et3et4et) et de bien être en place. Arrivé au dernier cycle de 2 min de la 3eme séquence ( tempo: 85 bpm), je ne compte plus que les temps (1,2,3,4) et c’est en place.Donc positif. » Luc
« Bonjour,  cela fait une semaine que je teste « le bon timing » avec un morceau un peu jazz: les feuilles mortes. Morceaux appris par coeur en 4 jours. La méthode est peu banale mais efficace. Les 2 minutes paraissent une éternité, donc on a largement le temps de travailler la séquence choisi. Pour ma part je valide, merci Pascal. « Seb
« J’ai testé la méthode Bon Timing, durant deux jours en enchaînant les séries. J’ai bien aimé la méthode en travaillant lentement et de façon répétitive. Cela m’a aussi permis de me concentrer précisément sur les points que je souhaitais travailler. Cette méthode est efficace. » Fred

 

11 pensées sur “Le « Bon Timing » pour vos Sessions de Basse

  • 30 novembre 2017 à 19 h 03 min
    Permalink

    incroyable j’applique cette méthode sans le savoir depuis de nombreuse année vouloir car quand je bosse une ligne j’applique instinctivement cette méthode
    fantastique et terrible le site

    bravos clap clap

    Répondre
  • 17 octobre 2017 à 19 h 50 min
    Permalink

    Testé depuis une semaine et ça marche plutôt bien en plus on voit pas le temps passer. Je continu ……a voir si les progrès sont au rdv……Merci

    Répondre
  • 17 octobre 2017 à 15 h 38 min
    Permalink

    Une méthode à adopter absolument pour progresser rapidement.
    L’idée est de cibler vos efforts sur un temps essentiel et de réaliser des micro-récrés pour vous amuser et vous débarrasser des gestes « parasites » qui vous voulez absolument réaliser pour mieux retourner sur à votre cible privilégier.
    N’hésitez pas c’est un principe pédagogique qui fonctionne dans bien des domaines, pour la basse c’est le gage d’une progression assurée.

    Répondre
  • 10 octobre 2017 à 18 h 35 min
    Permalink

    Ben j’ai essayé en me chronométrant avec mon iPhone, ça à l’air de marcher, j’ai mémorisé comme ça un titre entier. En tout cas c’est plus ludique que de forcer comme un fou comme je faisait avant et ça à l’air plus efficace : le lendemain, je m’en souvenait entièrement 🙂

    Répondre
  • 9 octobre 2017 à 14 h 01 min
    Permalink

    je vais essayer la méthode ça ma l air bien pour progresser …

    Répondre
  • 8 octobre 2017 à 11 h 05 min
    Permalink

    Je viens d’enfin consacrer un peu de temps à la lecture de quelques articles du blog !
    Peut-être vais-je enfin écouter et surtout appliquer les conseils, en commençant par le timing 😉
    Je sens déjà la motivation revenir 😉

    Répondre
    • 8 octobre 2017 à 17 h 01 min
      Permalink

      Super Sabine ! N’hésite pas à nous faire un retour …

      Répondre
  • 8 octobre 2017 à 9 h 37 min
    Permalink

    Bon effectivement je vais essayer moi qui parfois travaillai 8h !!
    Je vous ferai également part de mes progrès
    Patrick

    Répondre
  • 7 octobre 2017 à 8 h 20 min
    Permalink

    Très intéressant, je vais essayer.

    Répondre
    • 8 octobre 2017 à 17 h 00 min
      Permalink

      Merci Benoît ! N’hésite pas à faire un retour.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.