Sting l’ex The Police

ligne bleu

Les débuts

 

Sting est né le 2 octobre 1951 à North Tyneside en Angleterre. Il est musicien, auteur – compositeur – interprète.

Il est connu du grand public depuis le début des années 80, en tant que bassiste-chanteur du groupe The Police.

Très tôt il se passionne pour la musique. Sa mère, pianiste amateur, l’encourage … ce qui n’est pas le cas de son père qui souhaite le voir faire un « vrai métier ».

Il fait ses premiers pas musicales à la guitare, et découvre aussi le piano, le saxophone, …

Durant deux ans il est instituteur à la la St Paul’s Middle School de Cramlington tout en jouant dans des groupes de jazz. C’est durant cette période que son surnom « Sting » lui est donné en raison du pull noir à rayures jaunes qu’il porte sur scène durant les concerts.

 

ligne bleu
L’aventure The Police

 

En 1976, Sting rencontre le batteur Stewart Copeland qui cherche alors un bassiste. Ils forment avec le guitariste français Henry Padovani le groupe The Police, qui rencontrera un succès mondial. Sting chante et joue la basse alors que Padovani est très vite remplacé par Andy Summers.

The Police fait partie de ces groupes qui ont écrit l’histoire du rock. Marqué par l’époque punk les titres du début ont un côté très dépouillé et énergique. Roxanne est le premier grand succès, qui positionne The Police en haut des classements musicaux.

 

Roxanne Sting

 

ligne bleu
Après The Police

 

En 1985, Sting décide de quitter le groupe, et de débuter une carrière solo.

Son premier album solo The Dream of The Blue Turtles, est enregistré avec des musiciens de jazz. Darryl Jones tient la Basse, on retrouve Branford Marsalis au saxophone, Omar Hakim à la batterie et Kenny Kirkland aux claviers. L’album contient des chansons engagées et comporte naturellement des sonorités  jazzy.

Plus tard, le troisième album The Soul Cages, opère un virage rock avec le guitariste Dominic Miller que l’on retrouve tout au long de la carrière de Sting. Cet album est sombre car il fait suite au décès de son père.

Tout au long de sa carrière Sting a joué avec les meilleurs musiciens du monde.

 

Morris Pleasure, qui a joué de la basse ou des claviers pour Earth, Wind & Fire et pour Michael Jackson, le considère comme l’un des artistes pop les plus brillants pour ce qui est de développer et d’assembler de bonnes idées, qui font une bonne chanson.

 

ligne bleu
Le Bassiste, Le Chanteur, Le Compositeur

 

sting basse

 

A ses débuts, il aimait adapté à sa façon, des rythmiques ska et reggae. C’est souvent la basse qui fait évoluer les morceaux dans The Police. Ce qu’il joue n’est pas très compliqué techniquement, mais il joue les notes qu’il faut, là où il faut. Sting est un mélodiste à la basse, il phrase autant sur son instrument qu’avec sa voix. Aujourd’hui le jeu de Sting a évolué. Il se sert de son pouce, comme un guitariste, et il a développé un son plus feutré.

Sting a un style propre à lui. Et avoir du style est plus important qu’être brillant techniquement. C’est ce qui le place dans la même catégorie que des gens comme Frank Sinatra ou Miles Davis.

 

« Pour un bassiste, le reggae est fantastique. La basse est tellement forte dans le mix. Dans The Police, j’ai piqué plein de plans au reggae.»

 

ligne bleu

Matériel utilisé :

Fender Précision de 1957

 

sting bassiste

 

Apprenez à jouer des lignes de Basse de Sting :

Message in a Bottle

basse dessin


cours basse ligne


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.