Nathan Watts

ligne bleu

Nathan Watts est né en 1954 aux Etats-Unis à Detroit.

Il est principalement connu pour avoir accompagné Stevie Wonder durant de nombreuses années en tant que Bassiste et directeur musical.

Mais il a aussi collaboré avec Diana Ross, The Jackson five, The Temptations, Paul Mc Cartney, The Pointer Sisters, Lionel Richie, Gilberto Gil, …. une longue liste !

Nathan Watts a débuté la musique en jouant de la trompette dès l’école primaire.

C’est vers l’âge de 18 ans qu’il passe à la Basse en apprenant le titre «Cold Sweat» de James Brown.

Il dit avoir appris la basse en autodidacte, en écoutant des disques.

Ensuite, il étudie les lignes de Basse de grands bassistes tels que James Jamerson ou Chuck Rainey.

C’est en août 1974 que Nathan Watts reçoit un coup de fil pour travailler avec Stevie Wonder, qui cherchait à remplacer Reggie McBride.

Nathan ne jouait de la basse que depuis deux ans quand il commenca à accompagner Stevie Wonder à travers le monde.

Depuis, il a enregistré des lignes de basse très inspirantes des chansons qui sont devenues des classiques : I Wish, Sir Duke, I Ain’t Gonna Stand for It, Another Star, Do I Do, …

Nathan Watts 3
ligne bleu
Son Style

Techniquement, il utilise les trois doigts de la main droite en produisant une attaque forte.

Il aime utiliser la technique du Palm mute ainsi que les articulations telles que le Hammer-on, le pull-off ou le slide.

Sur le titre Do I Do, il est vraiment impressionnant d’entendre comment Nathan Watts soutien la chanson tout en imposant son groove.

Do i do


Si vous écoutez attentivement cette ligne de basse, vous remarquerez la répétition du motif principal avec de nombreuses variations très subtils tout au long des dix minutes.

Il fait constamment évoluer la partie de Basse, à l’instar de James Jamerson.

Nathan Watts à propos de l’enregistrement du titre Do I Do :

«Je me considère très chanceux. J’avais 28 ans et jouais avec Stevie Wonder, un génie de la musique. Il ne met aucune restriction à mon égard et fait de la chanson presque un long métrage sur la basse ! J’étais surpris de la liberté qu’il m’avait laissée, mais il sautait bruyamment en l’écoutant.»

Stevie Wonder à propos du titre Do I Do : «Avec ce type de tempo, et avec le batteur qui reste simple, la basse peut jouer un rôle important, et musicalement, la chanson a bénéficié de la liberté d’expression appliquée par Nathan. Tout ce que les autres joueurs ont joué a semblé s’appuyer sur la basse. Nous avons dit: Laissons la basse faire son travail, laissons Nathan être génial. »

ligne bleu
Son Matériel

Nathan Watts a utilisé beaucoup de basses :


Une Fender Précision de 1974
Une Music Man Singray de 1979
Une Fender Jazz-bass
Et aussi des basses des marques Yamaha, B.C. Rich, Bossa, Alleva-Coppolo, …
Il utilise pratiquement toujours un modèle 5 cordes.

Nathan Watts 2
ligne bleu
JE VOUS MONTRE COMMENT PROGRESSER A LA BASSE
Commencez tout de suite.
Téléchargez gratuitement « 5 axes qu’un Bassiste doit développer en priorité. »
+ COURS GRATUIT

Une pensée sur “Nathan Watts

  • 9 novembre 2019 à 19 h 34 min
    Permalink

    J’ai à la base une culture Rock mais depuis quelques temps je m’intéresse à d’autres styles et artistes, bien que je connaisse évidemment Steve Wonder depuis longtemps je n’avais pas vraiment prêté attention aux lignes de basses de Nathan Watts.
    Force est de constater que ce bassiste est ingénieux et a le groove dans la peau il est tout simplement génial j’adore son style et la façon dont il sonne, il peut jouer sur n’importe quelle basse on sait que c’est lui qui joue, c’est le Steve Harris du funk reconnaissable parmi des milliers, il joue ce qu’il faut quand il faut, se met au service du morceau mais n’hésite pas à s’exprimer quand on lui laisse de l’espace sans épater la galerie avec une grande musicalité et un super groove.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *