Pino Palladino

ligne bleu

Pino Palladino, est né en 1957 au Royaume-Uni.

Il a débuté par la guitare classique à l’âge de 14 ans.

C’est vers 17 ans qu’il découvre les artistes et le son des Labels Motown et Stax Records.

Il décide alors de passer à la Basse.

Sa carrière décolle vraiment dans les années 80, en jouant sur l’album « No Parlez » de Paul Young.

La partie de Basse qu’il enregistre sur le titre « Wherever I Lay My Hat » fait entendre un magnifique son de basse fretless jouant une ligne pleine de lyrisme.

Sublime.

La signature Pino Palladino était belle et bien arrivée.

Pino Palladino

Au point que vers la fin des années 80, les producteurs de studio appelaient souvent Pino pour qu’il superpose son magnifique son de Music Man Stingray fretless sur des pistes déjà enregistrées avec une basse frettée.

Depuis, les sessions s’enchainent pour de nombreux artistes : Eric Clapton, Seal, Elton John, Tears for Fears, David Gilmour, Chaka Khan, Pete Townsend et Joan Armatrading, Al Di Meola, John McLaughlin, David Sanborn,Chris Botti, D’Angelo, Simon et Garfunkel, Ed Sheeran, Nine Inch Nails, John Mayer, …

Pino adore être en arrière plan et faire groover l’ensemble avec ses complices batteurs, mais il est également un soliste hors-pair.

ligne bleu
Passage chez les Who

Le manager des Who s’adressant à Pino : «John [Entwistle] est mort. Pouvez-vous faire un concert au Hollywood Bowl dans trois jours? »

Pino : « Vous ne refusez pas quelque chose comme ça. Ce n’est qu’après que j’ai pensé aux conséquences. La consigne de Pete Townshend était: Jouez ce que vous voulez, aussi longtemps que vous jouez fort ! »

ligne bleu
Matériel
Pino Palladino précision

Au cours de sa carrière Pino a joué sur un bon nombre de basses de marques différentes.

Le son si caractéristique qui est devenu sa signature vient bien, sans aucun doute de sa Music Man Stingray, modèle fretless.

Il a joué également sur des basses de marques : Pedulla, Warwick, Moon Bass, Lakland, …

Pino utilise également souvent la Précision Bass Fender.

Le Custom Shop de chez Fender a d’ailleurs reproduit son modèle signature.

Précision Fender

Un autre ingrédient que Pino Palladino aime beaucoup utilisé est la pédale d’octave (octaver) de chez Boss OC2.

ligne bleu
D’Angelo

A propos de l’enregistrement de l’album Voodoo du chanteur de Néo soul, D’Angelo :

«Quand j’écoutais les pistes à l’enregistrement, je me disais que ce n’était pas possible, que la basse était trop en arrière, et puis, au final avec la voix par dessus, tout l’ensemble a pris forme.


Cela donnait même une pulsation unique, une sorte de polyrythmie, avec cette tension donnée par le décalage basse- batterie.

D’ailleurs, si le batteur se mettait à jouer en arrière, comme moi, la tension disparaissait, et du coup tout redevenait banal.»

Bien que j’aie grandi en écoutant du funk et de la soul music, je n’avais pas eu jusque là tellement l’occasion d’en jouer. Avec d’Angelo, j’ai pu concrétiser cette envie, et développer cette approche très spéciale consistant à faire jouer la batterie sur le temps, alors que la basse et les claviers se positionnent très en arrière. C’était totalement son idée venue de sa culture hip-hop et de l’utilisation de samples qui ne sont pas toujours parfaitement calés rythmiquement.

La carrière de Pino est tout simplement époustouflante.

En tant que bassiste, il est très polyvalent du fait des ses nombreuses expériences en studio et de sa parfaite maîtrise du groove.

Il a une compréhension intuitive du rôle de la basse et des responsabilités qui vont avec.

Tout cela lui permet d’être reconnu dans la grande famille des bassistes qui écrivent l’histoire de la Basse

ligne bleu
JE TE MONTRE COMMENT PROGRESSER A LA BASSE
Commence tout de suite.
Télécharge gratuitement
« 5 axes qu’un Bassiste doit développer en priorité. »

+

COURS GRATUIT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *