Victor Wooten

ligne bleu

Victor Wooten est né en 1964 aux Etats-Unis.

Il a seulement 3 ans quand son frère commence à lui apprendre la Basse.

Puis tout naturellement, il fait son premier concert à l’âge de 5 ans avec le groupe familial : The Wooten Brothers Band.

Le groupe se produit alors dans de nombreux clubs.

Ces premières grandes influences viennent de la Soul et du Funk des années 70.

Il écoute alors beaucoup : Larry Graham, Bootsy Collins et surtout Stanley Clarke.

Victor Wooten

A l’âge de 24 ans, Victor déménage pour Nashville où il joue pour le chanteur de Blues / Soul : Jonnel Mosser

A cette même période il rencontre le banjoiste de New-Grass : Bela Fleck

Un an plus tard, ce dernier embauche Victor et son frère Roy pour créer le groupe :

Bela Fleck and the Flecktones.

Le groupe joue une musique qui mélange le Jazz, la Country et le Funk.

Victor Wooten enregistrera cinq albums avec les Flecktones.

Victor Wooten avec Bela Fleck et son frère Roy

C’est en 1996, que Victor sort son premier album solo : Show of Hands

Ce premier album enregistré en majeure partie en basse solo fait l’effet d’une bombe, particulièrement auprès des musiciens.

Puis suivront en 1997 : What did He Say, en 1999 : Yin-Yang, en 2001 : Live in America

Victor Wooten à sortie une dizaine d’album solo.

A propos du tandem Basse/Batterie : « Pour moi cette relation fusionnelle est la base d’une formation, c’est elle qui créée la fondation nécessaire à tous les membres du groupe. Si je devais faire une analogie entre un orchestre et la famille, je dirais que la Basse et la Batterie sont les parents, et que le rôle des parents est de faire que tout se passe pour le mieux vis à vis de leurs enfants. »

Victor a lu énormément de choses sur Bruce Lee.

L’étude des arts martiaux a une grande influence sur sa vie de tous les jours.

Il pratique beaucoup d’exercices mentaux qui permettent d’avoir un meilleur contrôle du corps de la respiration et de la concentration.

Plus fort mentalement et physiquement il combine tout ça dans sa musique.

Victor Wooten est également très impliqué dans la pédagogie.

Il organise chaque année un « Bass & Nature Camp » durant lequel il partage sa manière de penser et d’aborder l’instrument.

ligne bleu

Victor Wooten a développé des techniques jusque-là inconnues. 

La plus connue est celle du double aller-retour du pouce, avec laquelle il utilise son pouce comme un médiator.

Dans ses albums solo, il utilise la basse comme d’un instrument mélodique à part entière et plus seulement comme d’un instrument d’accompagnement.

ligne bleu
Matos

Depuis 1983, Victor Wooten joue principalement sur des basses de la marque Fodera.

Fodera Victor Wooten

Fodera propose trois modèles signature Yin-Yang :

Une fretless, une 5 cordes, et une Ténor accordée La Ré Sol Do

Il possède également une Kubicki Factor, une Alembic, une Keith Roscoe.

ligne bleu

Victor a également écrit un livre : « The Music Lesson »

Ce livre raconte l’histoire d’un Bassiste qui vit à Nashville et qui souhaite s’améliorer à la Basse.

C’est un voyage initiatique sur l’apprentissage de la Basse et de la musique en général.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.