Tony Levin

Tony Levin est Bassiste / Compositeur, né le 6 juin 1946 à Boston.

Il est principalement connu pour son travail avec Peter Gabriel et King Crimson.

A l’âge de 10 ans, Tony a commencé par jouer de la musique classique , puis plus tard du Jazz et enfin du Rock et du Rock Progressif.

Il commence par jouer principalement dans les séances de studios, qui permettaient à l’époque (années 70) de beaucoup jouer.

En effet on le retrouve sur plus de 500 albums. Quelques artistes pour lesquels il a enregistré : Alice Cooper, John Lennon, Budy Rich, Pink Floyd, Paul Simon, Dire Straits, Bryan Ferry, Tom Waits, Peter Gabriel, David Bowie, …

Très vite, Tony Levin souhaite également devenir musicien de scène.

tony levin
Bassiste de Tournée
ligne bleu

C’est en 1977, que notre bassiste rejoint le groupe de Peter Gabriel, qu’il rencontre lors du séance de studio.

Depuis, Peter Gabriel s’entourera systématiquement de Tony Levin, à la fois sur la route et en studio.

Lors de l’ enregistrement du premier album solo de Peter Gabriel, Tony fait la connaissance de Robert Fripp.

A partir de 1980, il devient membre de King Crimson avec Robert Fripp (Guitare) Bill Bruford (Batterie) et Adrian Belew (Guitare). Le groupe joue une musique Rock Progressif et est considéré comme l’un des groupes majeurs de ce style.

En 1997, Tony fait équipe avec Mike Portnoy et John Petrucci, membres de Dream Theater, ainsi que de Jordan Rudess aux claviers, le projet s’intitule « Liquid Tension Experiment ». Ce projet propose un métal progressif instrumental.

J’ai adoré jouer avec ces gars mais je n’ai pas réussi à trouver une ligne de basse unique qui aurait bien fonctionné avec la guitare. Je me suis donc contenté de faire ma partie de basse, mais je dois avouer que je suis plus épanoui si j’arrive à trouver quelque chose de différent de la ligne de guitare ! (rires). Ceci dit, le plus important est que l’ensemble fonctionne musicalement, et dans ce cas j’abandonne mes folles envies de bassistes pour faire ce que l’on me demande !

Son Matériel

ligne bleu

Sa première Basse électrique était une Baby Bass Ampeg. Cette basse se joue comme une contrebasse et était beaucoup utilisée en musique Latine.

Ensuite il se procura une Fender Précision.

Depuis la fin des années 70, Tony Levin joue sur les basses de la marque Music Man.

Tony Levin aime particulièrement les fréquences basses que produisent les basses Music Man. Selon lui, elles sont très polyvalentes en studio et permettent d’obtenir facilement, une excellente osmose avec la grosse-caisse de la batterie.

A partir de 1989, il utilise des modèles 5 cordes avec le si grave.

Tony Levin, utilise également souvent le Stick Chapman. Cet instrument comporte huit, dix ou douze cordes séparées en une partie mélodique et une partie basse. Sa singularité est que ses cordes sont frappées avec les doigts selon la technique du tapping à deux mains.

Vous pouvez entendre Tony Levin jouer au Stick l’intro de Elephant Talk sur l’album Discipline de King Crimson.

Il a également créé avec Peter Gabriel les « doigts de funk » : des petits baguettes attachées aux doigts et utilisées pour frapper les cordes de basse un peu comme on le fait dans la technique de jeu en slap.

basse tony levin

je suis très concentré sur la musique que je fais et je ne pense qu’à ça. En fait, je n’écoute même pas ce que j’ai pu faire auparavant. Ce n’est pas que je m’en fiche, c’est que l’on a la chance, en tant que musiciens, d’être complètement immergé dans ce que l’on fait et dans le moment présent. C’est vraiment ce qui nous intéresse, ça et puis peut-être ce qui va arriver dans le futur… On ne regarde pas trop dans le rétroviseur… 

stick Tony levin
Le Stick Chapman entre les mains de Tony Levin

Jouez la ligne de Basse de Tony Levin « Don’t Give Up » /Peter Gabriel

JE VOUS MONTRE COMMENT PROGRESSER A LA BASSE
Commencez tout de suite.
Téléchargez gratuitement :
« Les 5 axes qu’un Bassiste doit développer en priorité. »

Une pensée sur “Tony Levin

  • 1 mai 2019 à 18 h 13 min
    Permalink

    J’ai découvert Tony Levin avec…. Catherine Lara dans l’album Geronimo.
    Il a joué avec tellement d’artistes qu’il est quasiment impossible de faire une liste exhaustive.
    Ces albums solo sont aussi de belles petites perles.
    Mon idole à la basse.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *