Mike Porcaro

Michael Joseph Porcaro est né en 1955. Il était le fils de Joe Porcaro (Batteur, Percussionniste).

Il commence comme son frère Jeff, par jouer de la batterie.

En s’initiant à la contrebasse pour l’orchestre de son lycée, il finit par opter pour la basse.

Mike Porcaro est influencé par Chuck Rainey, Jerry Jemmott ou encore James Jamerson.

Il rejoint le groupe Toto en 1982.

 

Mike Porcaro

 


Le groupe TOTO

 

Durant 25 ans, Mike à quasi exclusivement joué et enregistré avec le groupe Toto et participé à quelques séances de studios.

Il a contribué aux plus grands succès de Toto, en collaborant  à l’écriture de certains morceaux du groupe. 

Le titre «  Turning Point » sur l’album «  Tambu » est une de ses compositions.

Dès 1982, le bassiste et son frère batteur propose  une alchimie musicale parfaite.

Cette section rythmique basse et batterie est l’un des piliers du succès du groupe auprès des musiciens et du grand public.

En 2005, avant la sortie de «Falling in Between» , le bassiste commence à ressentir des douleurs dans ses doigts puis dans ses deux mains.

Mike a dû quitter le groupe en 2007, une sclérose latérale amyotrophique l’empêchant de jouer et de se tenir debout.

En janvier 2013, Steve Lukather déclare que Mike Porcaro « ne pourra plus jamais jouer de la basse. »

IL est décédé le 15 mars 2015 à l’âge de 59 ans,

 

Mike porcaro

Mike, Jeff, Steve

 


Son Style

 

Surnommé « The Groove Master » (« le maître du groove ») ou encore «Mister Time» , Mike a influencé de nombreux bassistes et a popularisé l’usage de la basse à cinq cordes, l’une de ses marques de fabrique.

 

Mike utilise principalement le jeu aux doigts, parfois la technique du slap et également le médiator.

 

 

A propos du jeu aux doigts : Je trouve qu’il est plus facile de faire ressentir une émotion, une sensibilité, en jouant avec les doigts plutôt qu’en tambourinant avec le médiator.

 

 

Son jeu mélange des influences rock, jazz rock, … Il sait jouer des grooves subtils et des lignes mélodiques pures.

Sa rythmique est particulièrement bien ancrée dans le tempo des morceaux.

 

 

mike porcaro

 
Ses batteurs préférés :

 

« Tout d’abord, mon frère Jeff, parce que nous avions la chimie que vous ne pouvez obtenir qu’en jouant avec le même batteur pendant plusieurs années. Ensuite, je dirais le regretté Carlos Vega, qui était spécial à bien des égards. Il y a aussi les grands : Steve Gadd, Gregg Bissonette, Bernard Purdie, JR Robinson et bien sûr Simon Phillips, qui est mon partenaire depuis 20 ans. Tous ces batteurs sont spéciaux en raison de leur sens du temps, de leur interprétation et de leurs qualités incroyables. » 

 

Matériel

 

Mike Porcaro a utilisé de nombreuses basses durant sa carrière. Il a été l’un des premiers bassiste (1977), à jouer sur une basse 5 cordes.

 

Ibanez Roadstar

Status 2000 (basse sans tête)

Peavy 5 cordes cirrus

G&L L2500

etc.

 

La basse qui l’a le plus marqué est sans hésitation la F. C’est Alain Caron du groupe Uzeb qui lui a présenté cet instrument. Elle présente pour lui toutes les qualités qu’un bassiste demande à sa basse : légère, manche assez étroit, 2 micros actifs très dynamiques, une ergonomie du corps autorisant toutes les positions de jeu, …

 

Amplifications utilisées : Trace Elliot et SWR

 

 

Mike Porcaro

 


JE VOUS MONTRE COMMENT PROGRESSER A LA BASSE
Commencez tout de suite.
Téléchargez gratuitement « Les 5 axes qu’un Bassiste doit développer en priorité. »

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *