Paul McCartney

Sir James Paul McCartney est né le 18 juin 1942 à Liverpool. Il fut d’abord guitariste avant de commencer la basse électrique dans le groupe The Beatles.

Il a propulsé la basse électrique sur le devant de la scène, car avant lui la place de bassiste n’était pas la plus enviée par les musiciens. Il est en quelque sorte le prototype du bassiste moderne. Son apport à l’histoire de l’instrument est indéniable.

La carrière de McCartney au sein des Beatles fut marquée par deux basses radicalement différentes :

La Höfner Violon Bass, et la Rickenbacker 4001.

En 1995, il confia à Tony Bacon dans une interview :

« La Höfner est si légère que tu la joues un peu comme une guitare, toutes ces sortes de trilles dans l’aigu que je faisais, c’était car j’avais une Höfner. Quand j’ai commencé à jouer sur des basses plus lourdes comme une Fender, je me suis assis et j’ai simplement joué de la basse. Je crois que c’est seulement parce que c’était une sorte de petite guitare légère qui t’autorisait à jouer n’importe où. Elle te laissait vraiment plus libre. »

Il a grandement contribué à donner  une place nouvelle à la basse, dans le mixage d’une chanson pop. Sur l’album Sergent Pepper Lonely Hearts Club Band, la 4 cordes occupe la place centrale de ce disque car elle est mixée plus forte que les autres instruments.

 

McCartney2

 

Dans les années 1970, il forme avec sa femme le groupe Wings qui rencontra un vif succès. Le groupe se dissout en 1981.

Paul McCartney poursuit sa carrière solo et joue partout à travers le monde en interprétant ses plus grands succès. Certaines de ses chansons ont été écrites ou co-écrites depuis plus de cinquante ans.

 

A la question : Qui a été votre plus grande influence sur votre jeu de basse ?
Le bassiste répond : « La plus grande influence sur mon jeu de basse était James Jamerson qui a joué sur la plupart de mes albums préférés de la Motown. » 

 

« Il a un vrai sens de la mélodie ». Ringo Star

 

Ligne de Basse de Paul McCartney sur le Blog Basse en Ligne : I Saw Her Standing There

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *