Leland Sklar – Father Time

Leland Sklar est un bassiste américain, né en 1947 en Californie du sud. Il a joué sur plus de 2500 albums d’artistes internationaux. Sa grande barbe blanche lui vaut le surnom de «Father Time » .

Il débute au piano à l’âge de 5 ans avec le répertoire de musique classique. Au collège, son professeur de musique lui fait faire ses premiers pas à la basse. Il se souvient de ses premières sensations quand il joua les premières notes sur l’instrument : « J’ai senti les vibrations à travers le corps de la basse. J’ai aimé cela, c’était vraiment bon ! »  A partir de ce jour il se concentra totalement à l’étude de la basse.


Leland Sklar


Au début des années 70, la carrière du bassiste décolle vraiment. C’est avec Danny Kotchmar (guitare), Russ Kundel (batterie), Craig Doerge (claviers) que Sklar forme  le groupe de rock instrumental The Section. Ensemble, ils participent à de nombreuses sessions studios d’artistes, signés chez Asylum Records

Le groupe The Section a publié 3 albums :

  • La Section (1972)
  • Forward Motion (1973)
  • Fork It Over (1977)

A partir des années 80 le groupe se dissout, et Sklar continue une incroyable carrière de bassiste studio et live.

 


En studio, j’écris souvent mes propres lignes de basse. Je dirais que 80% du temps, ce sont mes idées, et que les 20% restants sont soit une partition écrite à suivre note pour note, soit le producteur a une idée qu’il veut que j’essaye.


 

Leland Sklar

 

Il a joué en autres avec :

James Taylor, Phil Collins, Eddy Mitchell, Jackson Browne, The Doors, Billy Cobham, Rod Stewart, Crosby et Nash, David Bowie, Toto, Donna Summer, Mike Oldfield, Leonard Cohen, Ray Charles, Santana, B.B King, Véronique Sanson, Joe Cocker, France Gall, Kim Carnes, Era, …

Leland Sklar est reconnu comme le «King of the Whole Note»! Il joue les lignes de basse qui correspondent excactement aux chansons plutôt que jouer quelque chose de flashy.

Sur la route lors des tournées, dans le bus, Leland Sklar adore écouter de la musique classique, Ralph Vaughan Williams, Mozart, Chopin, …

 


« Dans mon coeur, je suis un joueur simple. Je n’ai pas intellectualisé quoi que ce soit.  Je vis juste dans l’instant.  Je fais en sorte que je puisse justifier de chaque note que je joue.» 


 

Quelques lignes basse enregistrée par Leland Sklar 

 

Another Day In Paradise / Phil Collins

C’était le premier morceau que nous avons fait sur l’album. Le plus difficile avec Phil était que nous n’enregistrions jamais ensemble. C’était un musicien à la fois. Phil préparait les chansons, généralement juste avec une partie de boîte à rythmes. Pour ce titre, j‘étais le premier à enregistrer.  J’ai vraiment dû créer une ligne de basse autour de presque aucune chanson. A un moment, je suis assis là avec une ligne de basse et j’essaie une pédale d’octave. J’ai regardé Phil qui parlait avec l’ingénieur son : « Quel échantillon de batterie est ce que nous utilisons là-dessus? » Et j’ai crié: « Excusez-moi! Comment est la partie basse ? « Phil a dit, » Oh, c’est bon, c’est bon.


 

Stratus / Billy Cobham

Il n’y avait rien d’ écrit. Une fois que nous avons commencé à jouer, je suis entré dans cette ligne de basse et je suis resté dessus.  Vous devez entrer dans cet espace pour jouer la ligne. Billy a une qualité unique … quand il remplit, il se précipite comme si il n’y avait pas de lendemain, mais il est toujours là pour le temps fort. Donc, vous essayez de maintenir cette ligne de basse et il ne fait que s’épanouir tout le long. Vous ne pouvez pas suivre son remplissage, sinon vous êtes perdu quand vous rentrez. Par la suite, Massive Attack a utilisé cette chanson. Des gens venaient me voir quand nous jouions ce titre et ils disaient: « Oh, vous faites cette chanson de Massive Attack », et je répondais: « Non, c’est le contraire. »


Your Smiling Face / James Taylor

 

basse dessin

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.