John Entwistle

ligne bleu

John Alec Entwistle est né en 1944 en Angleterre et décédé en 2002 aux Etats-Unis.

Il est connu pour avoir été l’un des plus grand bassiste rock de tous les temps.

John a principalement été le Bassiste du groupe The Who de 1964 jusqu’ à son décès.

Enfant, il apprend en autodidacte à jouer de plusieurs instruments : trompette, piano, cor.

Plus tard il apprend à jouer de la guitare, mais très rapidement, c’est le son grave et puissant de la basse qui l’attire.

John Entwistle

Au début des années 1960, Roger Daltrey du groupe « The Detours » recrute John et son ami d’enfance Pete Townshend.

En 1964, le batteur Keith Moon rejoint le groupe qui adopte son nom définitif : The Who.

Sur scène Il adopte un jeu très original qui consiste à rester très statique.

Ce qui a pour effet de contraster avec la rapidité des mouvements de ses doigts et avec la frénésie provoqué par ses trois camarades.

On le surnomme à ce titre John « Thunderfingers » Entwistle.

ligne bleu
John Entwistle

John Entwistle cherchait à faire sonner la basse de manière différente à l’époque.

Il a permis de changer la perception que les gens avaient du rôle de la Basse au sein d’un groupe rock.

Il est l’un des premiers à avoir spliter le signal de sa basse en deux.

Sa basse était envoyée d’une part dans 5 ou 6 amplis Basse et d’autre part dans 5 oui 6 amplis pour guitare.

Donc un signal pour les aigus séparé du signal pour les basses.

A noter que son jeu de basse ressort assez mal en studio, son style et son son sont surtout mis en valeur lors des concerts live

Sur scène, John et Pete (le guitariste) échangent souvent leur rôle.

John jouant des lignes mélodiques très rapides, comme un soliste, pendant que Pete rajoute des parties rythmiques au morceau.

ligne bleu
John Entwistle

« My Generation » – un hymne rebelle, fort et rapide. Cette chanson a inspiré des milliers de jeunes bassistes, leur donnant un véritable héros de la basse à admirer.

A partir des années 70, en plus de son activité avec les Who, John a mené, , une carrière solo durant laquelle Il a sortie de nombreux albums solo.

Ses influences : Des guitaristes de rock & roll comme Duane Eddy et Gene Vincent, et de bassistes de R&B comme James Jamerson.

John Entwistle a été le modèle de nombreux Bassistes, comme Lemmy Kilmister de Motörhead, Steve Harris d’Iron Maiden, 

ligne bleu

THE END

John Entwistle

C’est le 27 juin 2002, alors que le groupe s’apprête à jouer le premier concert d’une tournée aux Etats-Unis que John décède.

Le médecin a déclaré que cette mort était due à une crise cardiaque, à la suite d’une prise de cocaïne.

C’est donc le bassiste Pino Palladino qui  le remplace sur scène.

ligne bleu

MATOS

Durant sa longue carrière, John a utilisé de nombreux modèles de Basse.

De 1965 à 1971, il utilisait principalement des Fender Precision.

John Entwistle

En 1967, il fabrique une basse à partir du corps d’une des ses Précisions. Il nomme cette Basse : « Frankenstein »

ll a également joué sur une Danelectro Long Horn.

Danelectro

Mais à partir de 1971 jusqu’à 1974, ce sont surtout des Gibson Thunderbird qu’il utilise.

Basse Gibson
Gibson Thunderbird

Et enfin après 1974, John jouera sur des Alembic Serie I et des Alembic Explorer.

John Entwistle

La marque Rotosound avait développé spécialement pour John, le jeu de cordes : Roundwound Steel Bass

Bill Wyman, à propos de John : “C’est l’ homme le plus silencieux en privé, mais l’ homme le plus bruyant sur scène.”

2 réflexions sur “John Entwistle

  • 10 août 2021 à 20 h 01 min
    Permalien

    Toujours aussi intéressant pour la culture basse. 👍

    Répondre
  • 8 août 2021 à 18 h 48 min
    Permalien

    Merci pour cet historique dans le grand monde des bassistes !!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *